Liens institutionnels
HAS
AFSSAPS
cnfmc
Assurance maladie
Ministere
IRDES
INVS


FSM
autrespecialites
mots

Yves Juillière :
Accompagnement des patients qui pourraient présenter une valvulopathie médicamenteuse, dans leurs démarches judiciaires auprès de l'ONIAM

Geneviève Derumeaux :
Défendre la qualité et la légitimité des actions de formation et d'accréditation

Pascal Guéret :
Le CNPC : une instance complémentaire

Jean-François Thébaut :
Une action synergique
pour la qualité de l'exercice cardiologique


Dernière mise à jour :
24 février 2015


DPC : définition

Le Développement Professionnel Continu est un processus continu d’amélioration de la pratique médicale qui se substitue réglementairement à la fois à la FMC et à l’EPP.

Il est défini par l’article 59 de la Loi HPST qui annule et remplace tous les articles concernant autant l’obligation de FMC dans le code de Santé Publique que celle de l’EPP (l’article L 4133-1) que l’organisme de gestion conventionnel du code de l’Assurance maladie.

Le développement Professionnel continu a pour objectifs :

- l’EPP

- Le perfectionnement des connaissances

- L’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins( accréditation ndr)

- La prise en compte des priorités de santé publique

- La maitrise médicalisé des dépenses de santé

Il constitue une obligation.

4 mai 2012

Le Développement Professionnel Continu commence à se mettre en place après la parution des décrets d’application.

Deux documents signés par la Fédération des Spécialités Médicales (FSM) et le Conseil National Professionnel de Cardiologie vous permettront de comprendre les enjeux, moyens et acteurs de ce dispositif qui nécessite l’adhésion du plus grand nombre.

« L’ABC du DPC » détaille les objectifs et intervenants du DPC, avec un lexique pratique et des exemples d’actions.

« Le DPC en une page » est une brève synthèse, reprenant les points forts, et peut être lu en cliquant ici.