Liens institutionnels
HAS
AFSSAPS
cnfmc
Assurance maladie
Ministere
IRDES
INVS


FSM
autrespecialites
mots

Yves Juillière :
Accompagnement des patients qui pourraient présenter une valvulopathie médicamenteuse, dans leurs démarches judiciaires auprès de l'ONIAM

Geneviève Derumeaux :
Défendre la qualité et la légitimité des actions de formation et d'accréditation

Pascal Guéret :
Le CNPC : une instance complémentaire

Jean-François Thébaut :
Une action synergique
pour la qualité de l'exercice cardiologique


Dernière mise à jour :
24 février 2015


Le CNPC :
défendre la qualité et la légitimité des actions de formation et d'accréditation

DerumeauxLe Professeur Geneviève Derumeaux, vice-président du CNPC:

« A l’heure de la réorganisation de la formation médicale continue et du flou concernant la mise en place du Développement Professionnel Continu (DPC), il est très important que les différentes composantes de la cardiologie hospitalière, universitaire et libérale soient unies pour réagir et répondre  aux projets  d’appel d’offre de réunions de formation.

Le Conseil National Professionnel de Cardiologie (CNPC) met au premier rang des partenaires cardiologues « soudés » pour défendre la qualité et la légitimité des actions de formation et d’accréditation en pathologie cardiovasculaire.

La Société Française de Cardiologie se veut force de proposition en matière de recommandations, de référentiels et de programmes de FMC. Elle entend travailler en toute cohérence et vigilance auprès de ses partenaires des hôpitaux généraux (CNCHG) et de la médecine libérale (CNCF, SNSMCV et UFCV) au sein du CNPC qui représente ainsi un véritable rempart face au risque de division des spécialistes de médecine cardiovasculaire engendré par les bouleversements de la loi HPST. »